Custom Bg
Image

Avant toute chose, qu’on se le dise, il n’y a pas d’âge pour se mettre au sport ! En effet, l’activité physique n’est pas seulement un moyen très efficace pour perdre du poids et conserver sa silhouette svelte et tonique. En complément d’une alimentation saine et équilibrée, c’est aussi un formidable allié pour vos défenses immunitaires et votre bien-être général. La pratique régulière d’un sport contribue à prévenir bon nombre de maladies chroniques, mentales, et/ou liées à l’âge.

Quelle activité physique pratiquer ?
Au moment de choisir son activité, le choix qui s’offre à vous est particulièrement vaste. Toutes les activités sont bénéfiques à votre organisme, du moment qu’elles sont bien encadrées et pratiquées régulièrement. Cependant, votre choix doit tenir compte de votre âge et de votre état physique (grossesse, handicap spécifique, troubles particuliers).
Décidez aussi en fonction de vos préférences : ne pas aimer son activité sportive est le meilleur moyen de ne pas la pratiquer.
Tout en respectant ces critères de bases, gardez en mémoire qu’il est important d’y consacrer au moins trente minutes chaque jour, ou au moins une heure trois par semaine.
Parmi les activités sportives les plus plébiscitées, la marche à pied et le footing font figure de favoris. En effet, non seulement ils peuvent s’intégrer facilement à votre quotidien, mais de plus ils sont d’une facilité extrême dans le sens où ils ne nécessitent d’aucun matériel.
De son côté, la musculation est également une activité très efficace pour conserver sa masse musculaire, et de ce fait une silhouette irréprochable. Il faut savoir, en effet, que les dégâts du temps sont considérables : dès 30 ans, on perd en moyenne 0,5% de notre masse musculaire par an.
Quelle que soit l’activité choisie, commencez doucement, pour augmenter progressivement l’intensité au fil des séances ; respectez les signaux de votre corps, et sachez arrêter quand il le faut. Un entraînement commence toujours impérativement par un échauffement général, souvent sous forme de jogging léger, et se termine par dix à quinze minutes de récupération et d’étirements, au cours desquels vous diminuerez progressivement l’exercice physique, et donc le rythme cardiaque.

Les bienfaits de l’activité sportive sur la santé physique
Au-delà des améliorations évidentes de la performance sportive et de la condition physique, la pratique régulière du sport est incroyablement efficace pour la prévention de nombreuses maladies chroniques, cardio-vasculaires, ou encore dégénératives. · Un vecteur efficace de lutte contre les maladies cardiovasculaires Une activité physique régulière améliore et régule le fonctionnement du système cardiaque, en diminuant de façon spectaculaire tous les facteurs de risque cardio-vasculaire :
- Elle peut réduire jusqu’à 50% l’hypertension artérielle.
- Elle augmente le taux de « bon » cholestérol.
- Elle intervient dans la vasodilatation des vaisseaux, pour améliorer la circulation sanguine.
- Elle régule le taux de sucre dans le sang, diminuant ainsi les risques de diabète.
- Elle contribue, avec le temps, à rendre le cœur plus résistant et à moins se fatiguer pendant l’effort.
· Un effet anti-cancérigène
De nombreuses études scientifiques ont révélé l’action préventive de l’activité sportive contre certains types de cancer. En particulier, on observe une diminution de 18% des risques de cancer de côlon ou encore de 21% des risques de cancer du sein chez la femme ménopausée. Au-delà de l’aspect préventif, le sport permet également aux patients atteints de cancer de conserver une bonne condition physique, notamment au niveau de la masse musculaire, qui peut jouer un rôle positif dans la résistance aux traitements et le processus de guérison. · Un moyen efficace de lutte contre le surpoids et l’obésité
Attention, l’obésité reste une pathologie qui nécessite une prise en charge médicale, et il ne s’agit pas ici d’affirmer que le sport permet d’éviter l’obésité ou le surpoids. Cependant, il s’agit d’une activité largement prescrite par les thérapeutes, en complément d’un traitement adapté, pour accompagner les patients sur la voie de la guérison. De manière générale, l’activité physique reste idéale pour les petites pertes de poids et la conservation de son poids de forme, dans le but d’obtenir une silhouette plus fine et plus tonique. Si vous souhaitez vous affiner, privilégiez les sports d’endurance de type course à pieds, Cross Fit, Boxe, etc….En revanche, si vous préférez plutôt vous muscler, ce sont des activités comme la musculation, le Body Barre, le Pilates, etc… qui vous conviendront le mieux. · Un renforcement de la structure osseuse.
La pratique d’une activité physique régulière est également bénéfique pour l’amélioration de votre densité osseuse. En effet, le mouvement de contraction exercé par les muscles sur les os, via les tendons, contribuera à renforcer la solidité et la robustesse de vos os. La bonne santé de votre masse osseuse ne dépend donc pas uniquement de la quantité de calcium que vous ingérez. Ce renforcement osseux et musculaire permet de limiter l’apparition d’affections chroniques de type lombalgies, rhumatismes inflammatoires, ostéoporoses, ou encore arthroses. · Un moyen de lutte contre le vieillissement
Le sport est un formidable outil de prévention contre les maladies dégénératives, souvent liées à l’âge. En favorisant l’endurance, le volume musculaire, la densité osseuse, et tout simplement la force, l’activité physique repousse l’apparition de nombreux signes du vieillissement, tout en contribuant à la diminution des blessures osseuses, maux de dos ou de genoux, douleurs articulaires, et autres maladies chroniques, améliorant ainsi la longévité. On estime que 2 à 3 heures de sport par semaine, pour les sujets les plus âgés, permet de prolonger l’espérance de vie de 5 ans. De quoi vieillir en forme et en totale autonomie.

Les bienfaits de l’activité sportive sur la santé mentale
Les bienfaits de l’activité sportive ne se limitent pas seulement à l’amélioration de la condition physique ; le sport est également un vecteur de bien-être, en agissant directement sur notre santé mentale. · Le sport transmet un sentiment de bien-être général
Cela nous est tous déjà arrivé. Quelle est cette sensation qui nous envahit après une session intensive de sport ? Nous sommes vidés, lessivés… mais aussi complètement détendus et sereins. Cette sensation de bien-être, euphorisante, trouve son origine dans les endorphines, ces hormones du plaisir envoyées par le cerveau suite à la réalisation d’un effort intense. À la façon d’une drogue, c’est aussi ce qui explique que certains sportifs ne puissent plus, à force d’entraînement, se passer de leur routine sportive. · Des capacités intellectuelles décuplées
On l’a vu, la pratique intensive d’un sport, et en particulier d’un sport d’endurance, contribue à l’amélioration de la circulation sanguine dans l’organisme ; par conséquent, le dioxyde de carbone est également transporté et éliminé plus rapidement, entrainant une meilleure oxygénation du cerveau. L’activité cérébrale s’en trouve donc largement stimulée, améliorant nos capacités de réflexion et de mémoire. · Le sport, un anti-stress de qualité
Conséquence de l’action des endorphines, et de ce bien-être général, les niveaux de stress et d’anxiété diminuent également de manière significative avec la pratique d’une activité sportive. Au-delà de son effet tranquillisant, le sport permet également de faire une coupure avec le quotidien, et d’oublier, pour quelques heures, les petits tracas qui nous occupent habituellement l’esprit. Par la suite, il nous aide à envisager ces problèmes avec beaucoup plus de sérénité. C’est un véritable outil de lutte contre le stress, les crises d’angoisses, ou encore les états dépressifs, outil de plus en plus reconnu comme tel, même du corps médical. · Une meilleure qualité du sommeil grâce au sport
Une pratique sportive régulière est idéale pour améliorer les cycles du sommeil et jouir d’un sommeil réparateur. Encore une fois, les endorphines, et la sensation de bien-être qu’elles transmettent, aident l’organisme à se plonger dans un sommeil plus profond, exempt de stress et d’angoisses. Le sport est donc un formidable allié dans la lutte contre les insomnies. · L’intégration de nouvelles valeurs de vie
De façon indirecte, le sport permet de renforcer les liens d’appartenance sociale et d’intégration. Il est souvent utilisé en thérapie de réinsertion de personnes marginalisées. En effet, qu’il s’agisse d’une équipe de football, d’une salle de musculation, d’activités de groupe (aérobic, danse, …), le sport réunit autour d’une même passion des individus différents. De quoi pouvoir tisser des liens relationnels forts. Au-delà de l’aspect sociétal, une activité sportive, et notamment les sports collectifs, sont d’excellents vecteurs d’apprentissage pour les jeunes, en véhiculant des valeurs d’amitié, de solidarité, de respect, de maîtrise de soi, de dépassement de soi ou encore de courtoisie.

On considère généralement le sport comme un moyen de perdre rapidement et efficacement du poids, sans s’attarder sur ses incroyables bienfaits sur la santé en général. Au vu des éléments présentés ci-dessus, on constate finalement que l’activité physique en permettant la régénération des tissus, en améliorant la circulation sanguine et la capacité respiratoire agit en véritable élixir de jouvence pour le physique. En produisant des endorphines, véritables hormone du bonheur, le sport agit comme une véritable thérapie du stress.
Efficace à tout âge et à tout niveau, pour peu que l’on fasse preuve d’un peu de motivation et de persévérance, le sport nous rend donc bien dans notre corps et bien dans notre tête !
Alors, qu’attendez-vous pour chausser vos baskets ?